Books We Need To Read

From P2P Foundation
Jump to: navigation, search

This is more of a personal page, where I will post books that I ideally would like to read in the context of P2P oriented theory building:


Class

The books by Pierre Dockes:

" Dans cette direction, il a étudié la transition de l'esclavagisme antique à la société médiévale dans l'ouvrage La libération médiévale en 1979 et dans Sauvages et ensauvagés, 1980 (publié avec J.M. Servet). P. Dockès met en question le rôle des facteurs techniques et économiques dans cette mutation. En revanche, il met en lumière le développement d'une dialectique socio-politique endogène : la généralisation de l'esclavagisme conduisant à l'affaissement de la base sociale de l'État et l'affaiblissement consécutif de l'État rendant impossible le fonctionnement du « micro-système productif », la villa classique. Il a poursuivi ses recherches sur l'esclavage en particulier dans Le sucre et les larmes (2009) où il s'intéresse à l'évolution des modalités de production et de consommation du sucre du Moyen-Age à nos jours.

L'intérêt porté par P. Dockès aux grands changements sociaux et économiques l'a amené à travailler avec Bernard Rosier sur les mutations qui ont affecté et affectent le capitalisme. L'étude des rythmes longs (cycle Kondratieff) a été menée par ces auteurs en relation avec le passage d'un ordre productif capitaliste à un autre (dans Rythmes économiques). Cette analyse a été étendue vers une philosophie ambiguë de l'histoire (l'histoire ambiguë), rejetant aussi bien les conceptions d'une marche à l'aveugle que les thèses sur le sens et la fin de l'histoire. Les facteurs de développement sont ambivalents dans les lieux et les temps, l'histoire est ambiguë, forgeant son sens à chaque étape en se retournant sur la marche passée.

Par la suite P. Dockès s'est tourné vers la construction d'une économie politique du pouvoir et de l'autorité. Partant du constat de l'oubli du pouvoir et de l'autorité en économie, il s'efforce de construire les bases d'une nouvelle orientation de l'analyse économique mettant au centre le rôle du pouvoir, des phénomènes d'autorité, de hiérarchie et de domination, de servitude volontaire et de « convention d'obéissance » (Pouvoir et autorité en économie). Cela a conduit P. Dockès à l'analyse « économico-politique » de Thomas Hobbes dans plusieurs articles et un ouvrage (Hobbes. Economie, terreur et politique, 2008)." (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Dock%C3%A8s)